mercredi 17 janvier 2007

Une nouvelle génération de médias participatifs


A lire, le post d'Emmanuel Parody sur le lancement et l'incubation de nouveaux projets de médias participatifs.

Entre pessimisme sur la capacité des "dinosaures" de la presse à réagir à temps, et foi en l'avenir des médias d'information, ces entrepreneurs issus pour la plupart de grands groupes pensent que l'avenir se situe dans une sorte de voie médiane entre ce que l'on appelle le "journalisme citoyen", le contenu généré par l'utilisateur (YouTube, Agoravox) et le média traditionnel sur Internet. Ils ont pour eux l'analyse et l'expérience du métier. Ce n'est pas négligeable dans l'agitation ambiante.

J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur ce blog (ici et ici), Laurent Esposito y revient avec perspicacité sur le sien : les nouveaux médias que nous verrons émerger en 2007 ne se démarqueront pas par leur production originale mais par leur ligne éditoriale. Des médias légers, mais à forte identité, qui exploiteront les contenus générés par les utilisateurs en les éditorialisant et en encadrant les internautes.

Emmanuel évoque notamment le projet de "Laurent Mauriac de Libération qui a décidé de quitter le quotidien, accompagné de Pierre Haski et Pascal Riché (oui c’est un scoop). Tous les trois se lancent dans l’aventure 100% internet avec un projet de site d’information à vocation collaborative." On leur souhaite bonne chance.

Autres jeunes projets : Obiwi de Julien Jacob ancien DG de Cnet et Jean-Louis Amblard, et YouVox de Laurent Esposito (ancien de France 3 régions et, plus récemment, de Noos) et Christian Jegourel.
"Le point commun d’au moins trois de ces entrepreneurs: un certain pessismisme sur la capacité de réorganisation des médias traditionnels et une foi préservée dans l’avenir de l’industrie de la presse d’information."
Mauvaise nouvelle pour les médias traditionnels : les créatifs seraient-ils en train de quitter le navire ?


- A découvrir également, le projet de John Paul Lepers, ancien reporter à TF1 et France Television : "
La télé libre"
(Si vous avez d'autres projets de ce type à faire découvrir, n'hésitez pas à les mettre en lien).
- Il n'y a évidemment pas que les anciens journalistes ou cadres des médias traditionnels qui se lancent dans l'aventure presse 2.0. Les réseaux de blogs, locaux et/ou citoyens, commencent également à s'organiser en médias. J'y reviendrai dans un prochain post.

6 commentaires:

Laurent a dit…

Excellent billet.

Ce qui me semble clair également, c'est que les grands groupes média seront rapidement en position de prédateurs pour ceux de ces sites qui seraient à vendre dans les mois ou plutôt les années à venir.

Les dinosaures se paieront des gazelles pour revenir dans la course à l'UGC. Reste à savoir ce qu'ils enfanteront ensemble avec des ADN aussi dissemblables.

JohnJohn a dit…

Excellent billet, comme toujours ici, j'en profite pour citer un projet, www.citizenbay.fr

D'ailleurs je m'étonne de voir qu'il n'est pas fait référence à citizenbay sur ce blog ?

nelly-nikaly a dit…

merci de tes contributions intéressentes ...
J'ai fait d'ailleurs de la pub pour ton blog dans le monde scientifique ;-) tu verras peut-être plus de monde encore sur ton blog...

Alexandre a dit…

Bonjour,

Emmanuel Parody mentionnait aussi dans son billet l'exemple du magazine participatif européen cafebabel.com.

Il colle parfaitement dans la ligne décrite : "les nouveaux médias que nous verrons émerger en 2007 ne se démarqueront pas par leur production originale mais par leur ligne éditoriale."

Cafebabel.com c'est une ligne éditoriale unique (premier média européen), un contenu générationnel, et une démarche participative.

Bref, avec près de 1000 contributeurs dans toute l'Europe, c'est un des plus gros réseau collaboratif de journalistes en Europe!

Alexandre
www.cafebabel.com

dubuc a dit…

Excellente synthèse!
Mais je suis dubitatif quant à la capacité des dinosaures à tout à coup se mettre à faire du saut de haies, voire du saut créatif...

christine a dit…

Excellent article.
Je crois que chaque citoyen, chaque individu peut apporrter selon ses connaissances et son domaine d'expertise, sa pierere à un portaial communautaire... au point que je participe à YouVox Voayge avec grand plaisir !