mardi 13 mars 2007

Quelcandidat.com : excellent démarrage

Techcrunch s'en fait l'écho aujourd'hui, les premiers chiffres du média participatif sur la présidentielle du Dauphiné Libéré dépassent toutes nos espérances. Entre le 12 février, date du lancement, et le 28 février, c'est à dire en à peine 15 jours, Quelcandidat.com a cumulé un million de pages vues. Une semaine plus tard, nous ajoutions un million de plus... Nous tournons actuellement à 19.000 visiteurs uniques par jour et 140.000 pages vues. Et l'audience continue de progresser.

Le pari était pourtant osé : lancer une nouvelle marque sur le marché national, sans campagne de publicité, à deux mois des élections, et dans un paysage web complètement saturé. En trois semaines, nous avions déjà explosé nos objectifs à deux mois.

Un bel exemple de progression virale : c'est en effet essentiellement le bouche-à-oreille qui est à l'origine de ce démarrage en trombe. Avec une majorité de visiteurs issus de la région parisienne, c'est à dire en dehors de la zone de diffusion du quotidien régional...

Ca vous donne des idées ?

6 commentaires:

emmanuel a dit…

Félicitations c'est en effet impressionnant. Tu peux en dire plus sur la synergie avec l'édition papier? Le Dauphiné utilise les contenus du site?

Benoit Raphael a dit…

Il y a pas mal de passerelles entre le site et le journal papier. Et dans les deux sens.
D'abord, deux blogs sont tenus par des journalistes politiques de la rédaction traditionnelle.
Certains contenus du journal sont repris sur le site, ponctuellement.
Enfin, la rubrique débats du site est reprise dans le quotidien une fois par semaine.
D'autres synergies sont possibles, et se créeront au fil des jours. Rien n'est fermé.
C'est surtout une première expérience, une prise de contact, pour la rédaction, les techniciens et les commerciaux, dans un quotidien qui n'a pas de culture Internet.
Globalement, le site a reçu un accueil très favorable de l'ensemble de la rédaction dès sa mise en ligne. Même chez les plus réticents au changement. Le site est de qualité, propose un contenu spécifique au Net(et ne réveille donc pas les craintes de canibalisation), et il fait du bien à la marque...

Michel a dit…

Bravo pour ces brillants résultats. Comment comptez-vous capitaliser sur ce succès après les élections pour avancer sur la voie du bimédia (papier + Internet) local ?

hubert guillaud a dit…

Félicitations également. Le test politique de quelcandidat, qui a un effet très très viral, doit considérablement aider.

Mais hormis "Vu des murettes" l'impact local est encore assez faible. Et quid de l'après-élection ?

Benoit Raphael a dit…

Michel : comme vous le savez, je ne suis pas fan de l'expression "bi-média" :)... Le DL est une marque multi-médias. Nous avons lancé Quelcandidat en nous appuyant sur les forces du DL, mais sans essayer de le faire coller au quotidien papier. Nous l'avons conçu comme un média Internet et web 2.0, sans complexes. C'est pour cela que le site marche, d'ailleurs.
Même s'il y a des synergies évidentes et nécessaires, vous avez raison.
Ce qui est intéressant dans cette expérience, c'est que Quelcandidat rencontre un grand succès, est rentable, et tourne sans exploiter les contenus du DL. A méditer, non ?

Hubert : ton intuition est la bonne. L'effet viral vient du test. Ce qui nous permet de rassembler une audience intéressante pour faire tourner le site et installer la partie contenus et journalisme citoyen, qui est une démarche sur un plus long terme.
Sur l'impact local : le site, tel qu'il a été conçu dans sa première version, a bien une dimension nationale.
Il nous permet de tester sans risques un certain nombre de pratiques: le média participatif hyperlocal (le blog de la Murette est un exemple), le comportement des internautes, leur participation etc.

Pour ce qui concerne la suite, je ne suis pas vraiment habilité à en parler ici. Mais nous sommes plongés dans une profonde et intense réflexion !

Anonyme a dit…

A 3 semaines des élections, un nouveau test politique fait par Sciences Po et auxquels ont répondu directement les candidats. très bien foutu: www.monvoteamoi.fr