samedi 25 février 2006

Wikio, le kelkoo de l'information, version Web 2.0

C'est la nouvelle start-up de Pierre Chappaz, le créateur du génial comparateur de prix "Kelkoo".
Wikio devrait sortir à la fin du mois de février. Son slogan : "le média, c'est vous". Wikio (ici) est un moteur de recherche de "deuxième génération", qui viendra concurrencer "Google News" et "Yahoo News" en y intégrant une dimension interactive plus importante, en plein dans la vague Web 2.0.
Il s'agit donc d'un "moteur de recherche capable de naviguer dans la masse des informations en provenance de tous les médias, les anciens comme les nouveaux". Y compris les blogs, donc mais aussi les contributions apportées directement par les utilisateurs de Wikio. On pourra donc commenter l'information, mais également produire de l'information.
Voici ce qu'en dit Pierre Chappaz dans une interview accordée à VNUnet.fr (ici) :

"Nous proposerons plus de sources d'informations : 10 000 en langue française contre 500 sur Google News ou sur Yahoo News. Les sources seront catégorisées dans les détails. Nous disposons d'une équipe de documentalistes pour réaliser ce travail. La deuxième grande différence va porter sur l'intervention des utilisateurs. Ces derniers pourront publier leurs contributions directement sur notre moteur de recherche, à côté des articles des médias traditionnels et des autres blogs. Le ranking des articles sera calculé en fonction d'un algorithme mais il tiendra également compte du vote des utilisateurs. Dans le cadre de Wikio, nous proposerons un système de navigation par tag très sophistiqué, qui devrait représenter une innovation dans la manière de parcourir l'actualité. Par exemple, si vous tapez "Nicolas Sarkozy" dans le moteur, vous verrez une cartouche de tags proposant des sujets connexes : UMP, Cécilia, Chirac, etc."

Je vous conseille également de lire le blog de Pierre Chappaz, "kelblog" (ici). Le chef d'entreprise y parle beaucoup des médias :

"Je pense que beaucoup de medias off-line auront confiance dans leurs atouts (crédibilité, réputation, professionalisme, marque établie...) et développeront une stratégie Internet adaptée au phénomène des blogs. Par exemple Le Monde et Le Nouvel Obs permettent déja de créer un blog chez eux.

Les medias tradionnels peuvent tirer parti du web, d'une part en répondant à l'attente des lecteurs qui veulent pouvoir s'exprimer et pas seulement lire comme on lit un journal papier, et d'autre part en référençant leurs sites le mieux possible dans tous les moteurs de recherche pour augmenter leur audience."


Il a raison, sauf qu'aujourd'hui ce sont des gens comme lui qui inventent les nouveaux outils de l'information. Pas les médias traditionnels. A méditer...

Ou encore :

"Les jeunes -et beaucoup de moins jeunes- veulent être des acteurs de l'information et pas seulement des spectateurs, des lecteurs, ou des auditeurs. Nous entrons dans une société ou l'info devient multi-forme, multi-source, une société qui permet à chacun de devenir un media."

1 commentaire:

Jonfoo a dit…

Effectivement, ce qui va compter désormais dans la blogosphère et plus globalement sur le web c'est la crédibilité et la réputation