vendredi 9 juin 2006

Guardian : priorité au Web

Le quotidien britannique "The Guardian", très en avance sur Internet, vient de lancer une nouvelle politique éditoriale : les articles clefs des journalistes économiques et des correspondants à l'étranger seront publiés d'abord sur le Web avant d'être disponibles sur la version papier. Une première en Grande Bretagne. Et le signe d'une radicalisation de la stratégie de développement du Guardian (qui a sorti la nouvelle formule de sa version papier en septembre dernier) centrée désormais sur Internet.
Selon le Financial Times (ici), les dépenses publicitaires 2006 sur le Net en Grande-Bretagne devraient être plus importantes que dans la presse quotidienne nationale.

(Source : Journalism.co.uk et Media Café)

2 commentaires:

chrys | MonGrenoble a dit…

Bonjour Benoît :-)

J'ai assisté au forum de la nouvelle critique sociale en Mai (ecoute mon podcast à ce sujet) et l'un des intervenants de la table ronde indiquait que "The Guardian" avait lançé un pavé dans la mare en indiquant il y a quelques temps :

"Le journal papier est à partir de maintenant dérivé du web"

j'ai bien retenu cette phrase qui m'interpelle :-)

A+

p.s : lire mon billet sur MonGrenoble à propos de webcitoyen.Com. Tu devrais en parler je pense également :-)

A bientôt

Chrys

Benoit Raphael a dit…

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la formule (si c'est bien la formule qui a été utilisée par The Guardian) : je pense que la version papier n'a pas à être un dérivé du papier, tout comme la version web n'a pas à être un dérivé du web. Ce sont des modes de consommation différents et des lectorats différents. Peut-être que si l'on essayait de cibler un peu plus le lectorat papier (qui est un lectorat très spécifique), on améliorerait aussi l'audience des quotidiens.