vendredi 2 juin 2006

L'utopie des médias de participation

A lire (ici) sur le site de Nouvelles Clés, le dossier consacré à l'émergence des médias citoyens. Dossier ouvert par Patrice Van Heersel. Mon confrère voit dans le phénomène du journalisme participatif et des blogs la réalisation d'un vieux rêve, qui présidait au lancement du quotidien Libération (aujourd'hui journal d'élite) sur la vague de mai 68 : "un journal par le peuple et dans le peuple". Et à l'arrivée des radios libres.
Patrice Van Heersel verse volontiers une larme de démagogie lorsqu'il oppose la "bonne" info citoyenne à la "mauvaise" info marchandise, distinction aussi éculée et simpliste aujourd'hui que l'était déjà la théorie de la lutte des classes à l'époque de mai 68. Mais il a surtout eu la bonne idée de reproduire l'interview de Francis Pisani, correspondant au Monde en Californie, universitaire, blogueur et spécialiste des réseaux, réalisée au mois de mars par les blogueurs de "Memoires Vives" :

"Plutôt que journalisme citoyen, j'utilise le mot « média de participation ». Je pense que nous sommes en train de passer, du « journalisme cours en Sorbonne » au « journalisme conversation » et ça change énormément de choses. (...) Si je suis si favorable au net, c’est que j’y vois d’abord un outil qui peut renforcer la capacité d’intervention des petits, des sans influence, des innombrables sans voix. Ce n’est pas la technologie en soi qui m’intéresse, mais le fait que leurs interventions deviennent plus signifiantes qu’avant." (Lire l'interview ici.)

Autre approche du sujet, celle de Jean-François Noubel (ici), qui évoque ce qu'il appelle un phénomène de "darwinisme social" :

"Derrière ces nouvelles technologies, ces wiki, ces blogs et tout ce qui est en train d’émerger, se profile tout un projet de société. Le réseau régule les espaces collectifs avec l’ensemble des possibilités et l’ensemble des interdictions. Et cet espace collectif, chacun peut se l’accaparer et le faire évoluer, puisqu’il est dans le domaine du libre. Quant à l’organisation pyramidale, contrôlée par une minorité, elle est désormais en pleine panique,tant la complexité du monde la dépasse. C’est pourquoi les grandes organisations sont si paumées… "

Il sera intéressant d'observer comment ces nouvelles pratiques, génératrices d'utopie, modèleront la dynamique industrielle de demain. A l'intérieur de l'entreprise (quelle organisation demain ?), mais aussi dans la perception de la marchandise (ou de l'info), laquelle est en train de passer de la dictature du marché à celle du consommateur. A ce propos, je vous conseille de lire l'excellent post de Hubert Guillaud sur le "crowdsourcing" (ici), où comment les entreprises font appel au "temps disponible des gens" pour résoudre leurs problèmatiques de contenu ou de recherche et développement.

----------------------


Source : Universmedias

4 commentaires:

Nicolas Voisin a dit…

je dois réaliser une ITW du fondateur de CentPapier qui fini sa première semaine d'existence ce jour. Je me permettrai de lier cet article et d'y faire référence. Cette aproche de "participatif" ajoutant en utopie ce que le mot "citoyen" coute en ambiguité de language.

J'aime aussi l'idée d'hommedia. Car c'est l'individualisation des sources d'emmision de l'information qui bousculle, plus encore que la mobilité des lecteurs-recepteurs, l'univers médiatique traditionnel. Un point de vue..

phil a dit…

Si j'ai bien compris, on part d'une belle utopie (résumée par Francis Pisani, où les sans-voix gagnent en influence grâce au Net) et on aboutit à un cauchemar, celui du "crowdsourcing" décrit par Hubert Guillaud. Sa conclusion donne froid dans le dos, au cas où cette méthode se généraliserait. Quoi qu'il en soit, elle est bien dans l'air du temps (au moins sur le net) : notion de participation, gratuité...
De quoi faire réfléchir en effet. Merci pour l'intéressante note

Natacha QS a dit…

Salut Benoît, je me permets de préciser quelques détails : j'ai réalisé cette interview de Pisani pour Mémoire Vive (vidcast), nous avons invité Patrice à y participer dans un esprit collaboratif...
http://www.memoire-vive.org/archives/001096.php

En outre, il existe un vidéo-podcast de Patrice que j'ai réalisé pour le blog des Humains Associés datant de mars qui a donné l'impulsion à ce dossier dans Clé, on y parle aussi de blog et de médias : http://www.humains-associes.org/blog/2006/03/16/podcast-patrice-van-erseel/

Il y a donc eu des croisements multiples des vlogs vers le papier... ;-)

Benoit Raphael a dit…

Effectivement, je me souviens de cette interview, j'avais d'ailleurs relayé l'info ici-même.