dimanche 14 mai 2006

Le site web idéal selon les lecteurs du WSJ

A l'occasion de ses dix ans, le Wall Street Journal Online a demandé à ses lecteurs comment ils imaginaient le site de news parfait en 2016 (lire ici, in english).

Voici les résultats :

- Filtrage :
Les lecteurs veulent une information de qualité, filtrée, qui leur fasse gagner du temps. Ils veulent des news "vraiment news", c'est à dire des infos qu'ils n'ont pas déjà lues ou entendues ailleurs. Cela signifie aussi que la hiérarchisation et le volume de l'info doivent être adaptés aux besoins du lecteur en fonction de ses centres d'intérêt (proximité).

- Portabilité :
Le site web idéal ne sera pas juste une page web : les news doivent pouvoir tenir au creux de la main. Aujourd'hui, les téléphones portables, PDA et autres Blackberry peuvent recevoir des news, "mais ce n'est qu'un début", prédisent les lecteurs. "Demain les appareils nomades disposeront de disques durs et des écrans plus larges".
Ils veulent aussi de la liberté : que les news soient "transportables" (c'est le principe des flux RSS). Le lecteur customise son propre portfolio en y agrégeant plusieurs sources d'informations (c'est le modèle de Netvibes).

- Choix :
Les utilisateurs de WSJ Online veulent avoir le choix : ils se disent prêts à payer pour bénéficier d'une version sans publicités de leur site de news.

- "We media" :
La fin des rédacteurs en chef : pour les lecteurs, "editors will be a thing of the past". Ce n'est plus la rédaction qui hiérarchisera l'info, mais l'utilisateur grâce à un système de vote. Il participera également au contenu. Les journalistes s'occuperont essentiellement de vérifier et d'analyser les faits apportés par la communauté. Média et lecteurs, estiment ces derniers, sont destinés à converger vers une seule et même entité. "Le média c'est nous", écrivait Dan Gillmor. Les lecteurs du WSJ sont d'accord avec lui et imaginent des rédactions organisées autour de gigantesques réseaux de journalistes citoyens, permettant de traiter l'info en profondeur et plus rapidement.

- Contextualisation :
Les lecteurs veulent plus de contextualisation et de profondeur accompagnant les reportages. Pour eux, le web favorise ce nouveau mode d'écriture : autour de l'article ou de la vidéo, des liens ou des pop-up dirigent l'internaute vers des chiffres, repères, infographies ou archives multimédia.

- Convergence (et chirurgie esthétique)...
Textes, vidéo, audio, le site web parfait devra être multimédia, avec une prédominance de la vidéo, appelée à concurencer la télévision. Cela veut aussi dire que les journalistes de demain devront faire attention à leur apparence. "En 2016, il y aura plus de beaux visages dans les rédactions qu'aujourd'hui" prédisent les lecteurs du WSJ...

(Sources : Editors Weblog et WSJ)

1 commentaire:

damien a dit…

merci pour l'info (et la traduction). très intéressant ...